La prévention des maladies par la gestion des émotions

Dans « Cris et murmures du corps » (1), Gérard Saksik et Christian Flèche font le constat qu’il existe des signes précurseurs avant même la formation d’une maladie : les prodromes. Ils démontrent, avec brio et précision, que l’hyper-stress que l’on subit, dans un contexte donné, est à l’origine de nos états perturbateurs, capables de provoquer des symptômes du début d’une maladie. Notre corps biologique a donc son propre langage et produit ces signes avant-coureurs, émotionnels, physiques et psychiques, situés dans notre pré-conscience. Perçus et analysés par la personne, ils peuvent être désamorcés avant l’installation d’une maladie. Afin d’être attentif à son corps, ils nous enseignent que l’humain doit se mettre à l’écoute de ses ressentis émotionnels et apprivoiser ses peurs, ses conflits pour prendre conscience de son monde intérieur. Un ouvrage étayé par des outils pratiques et des notions de décodage biologique et de gestion des émotions permettant d’approfondir la (nécessaire) connaissance de soi sur le chemin de la santé. Ainsi découvrir ce langage premier du corps avant les mots… et prévenir plutôt que guérir.

Continuer la lecture de « La prévention des maladies par la gestion des émotions »

Derrière les troubles alimentaires, il y a une histoire émotionnelle

INTERVIEW Dr PASCALE FAURE-VINCENT

Propos recueillis par Carine Anselme

Avec les beaux jours fleurissent dans les magazines tout un tas de régimes formatés, qui vont souvent de pair avec des effets délétères.

Loin de cette vision stéréotypée, le Dr pascale faure-Vincent, nutritionniste et thérapeute en hypnose ericksonienne, a développé une approche globale qui permet de se libérer des émotions responsables de la prise de poids. À la lumière de son expérience et de l’éclairage du décodage biologique, elle a constaté que certains ressentis et conflits émotionnels bloqués (manque, abandon, solitude, agression), vécus lors d’événements traumatisants, sont responsables de la mise en route inconsciente d’un programme biologique qui déclenche le surpoids et l’obésité. Tant que le programme est présent, il maintient la personne dans ce surpoids, expliquant le fameux « yoyo pondéral ». Dans son livre, Perte de poids, le déclic émotionnel (1), elle décrypte la mise en place de ce programme et les moyens de le désactiver. Une méthode pratique et efficace pour être bien dans son corps, bien dans sa tête.

Continuer la lecture de « Derrière les troubles alimentaires, il y a une histoire émotionnelle »

Les mythes seraient des mémoires de la vie foetale

Mémoires de la vie foetale

Le paradis biblique? Réminiscence du séjour utérin. Le serpent ? Une représentation du cordon ombilical.

L’arbre sacré au centre du jardin ? Ni plus ni moins que le placenta. Le déluge ? Un souvenir de la perte des eaux par la mère. Après 27 années passées à étudier en parallèle l’embryologie et la mythologie, François Dor en est persuadé : la Genèse et la plupart des autres récits mythiques sont les mémoires inconscientes de la vie prénatale ! Si elle se vérifie, cette théorie fascinante aura des conséquences vertigineuses pour l’espèce humaine. Et en complément de la médecine nouvelle, ce regard nouveau sur « le monde d’avant » pourrait éclairer les conflits périnataux à l’origine des maladies. Dans cette mini-synthèse de ses travaux, François Dor n’hésite pas à en revendiquer la portée prophétique. Et pourquoi pas ?

Continuer la lecture de « Les mythes seraient des mémoires de la vie foetale »